Chef et oeuvre

police

© Romaric Cazaux

« Alors les gars, ça va ce matin ?

-Oui chef. Répliquent les agents 52, 56, 63.

-Alors notre mission d’aujourd’hui, surveiller le bâtiment derrière nous. De grands dessinateurs, d’un journal satirique vont faire une conférence sur le racisme qui règne entre les couleurs. D’après les informations que j’ai pu recueillir, le débat sera animé à coups de crayons. Le croquis que je vous ferai est d’éviter tout débordement de trait. Pour ça, dans la forme de notre mission, nous sommes équipés de gommes à effacer le sourire. Chacun aura un poste stratégique à surveiller. 52, vous contrôlerez que les informations transitent sans interférences. 56, pour vous je vous demanderai un regard franc et que la physionomie soit présente pour surveiller l’entrée principale. Quant à vous 63, vous resterez en faction dans la salle, près de la table des débats. Je vous rappelle que vous êtes censés être leur intelligence. Sans vous, ils deviennent incontrôlables de conneries.

– Chef 58, dit l’agent 52. Si ma transmission n’est pas connectée, comment vais-je procéder ?

– 52, le port du képi est obligatoire, je vous le rappelle. Notre force, être unis, notre devise la forme. Je vous signale que nous sommes l’intelligence incarnée. Alors ne vous en faites pas tout se passera sans incident.

– Chef, répliqua 63, je suis d’accord avec vous, mais hier, ils étaient de fiesta. Aujourd’hui, ils ont la tête dans le caleçon.

– Ce n’est pas une petite fête qui va les réduire à néant, car l’habitude est là. Une dernière chose, veuillez redresser vos insignes, c’est notre honneur d’être impeccables.

– Impeccables, impeccables Chef, vous rigolez ? Vu comment ils nous traitent ! Hier soir, j’ai fini en faction sur la plage, jusqu’au matin. Vous trouvez ça juste ?

– 56, je sais très bien tout ça. Nous portons les couleurs de notre profession. Être un couvre-chef, c’est être en haut de l’uniforme, notre honneur. Est-ce que c’est compris ?

– OUI, chef !

– Alors reprenez vos montures et au travail.

– Chef, si je peux me permettre une petite chose.

– Je vous écoute 63 !

– On risque de finir en caricature avec cette bande de gamins qui croient que leurs dessins sont une arme à tuer : les « tristorristes ».

– 63, au travail sinon je vous dégrade et je vous envoie dans la BD, surveiller la censure.

– Pour vous 56 et pour vous autres, passer la nuit sur la plage arrière de la voiture fait partie de la surveillance, je ne veux plus écouter ces inerties dorénavant. Sinon je supprimerai vos permissions. Suis-je assez clair ?

– OUI CHEF !

– Être képi de nos jours n’est plus un métier facile, quand tu vois nos montures humaines, Bafouilla 52.

– Je ne veux plus rien entendre. Allez ouste !

Ecrit  pour l’atelier « Une photo quelques mots » de Léiloona.

une-photo-quelques-mots1

Publicités
Cet article, publié dans Mon carnet, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

28 commentaires pour Chef et oeuvre

  1. titine75 dit :

    Amusant ton texte et bien ancré dans l’actualité.

    J'aime

  2. trezjosette2 dit :

    si les couvre-chefs se mettent à penser…les dessinateurs ont de beaux jours !

    J'aime

  3. Ping : Conciliabule (Atelier d'écriture) | Bric à Book

  4. nathchoco dit :

    j’adore ! Je me disais que nous étions tous un numéro pour quelqu’un et que le boulot de flic est parfois si impersonnel mais le coup du couvre-chef c’est pas mal !

    J'aime

  5. Excellent ! Et l’idée, et le traitement… et les jeux de mots. Bravo !

    Aimé par 1 personne

  6. Débora Anton dit :

    Les képis ? Je proteste ! C’est du foutage de g …. mdr …

    J'aime

  7. Leiloona dit :

    Joli traitement et belle mise en abyme ! 😮

    J'aime

  8. caribou78 dit :

    Amusant, subtil, presque décoiffant 🙂 Je me disais justement que ce serait bien un traitement un peu moins dramatique pour changer. C’est fait ! Bravo !

    J'aime

  9. Un texte drôle mais dont le contexte me rend triste…

    Aimé par 1 personne

  10. camoccupe dit :

    J’aime beaucoup ! Ca me fait un peu penser à la publicité pour les petits filous tub’s 😉

    Aimé par 1 personne

  11. Fred Mili dit :

    Hahaha ! Si les boites à poux se mettent à réfléchir ! 😀

    Aimé par 1 personne

  12. bene89 dit :

    Wouah, le délire ! J’adore cette discussion entre les couvre-chefs !

    Aimé par 1 personne

  13. blogadrienne dit :

    pas mal, le point de vue du képi 😉
    il manque juste les odeurs 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s