Un villageois mécontent

16058258370_99a0be4b8e_k (1)

© Julien Ribot

Monsieur Brice Habouk

22 rue de la Nouvelle

63340 LEILOONA

Le 26 janvier 2015

Monsieur le Maire,

Administré de votre commune, je me permets de vous adresser ce courrier. Je suis scandalisé par la décision du conseil communal de restructurer la place de l’écriture.

Je souhaiterais attirer votre attention sur le fait qu’il a été décidé que l’allée d’arbres allait être supprimée et que le mur mitoyen de celle-ci serait restauré. La place, quant à elle, serait transformée en parking pour un meilleur accès au centre ville.

Vous n’ignorez pas que les habitants ont toujours connu cette place telle qu’elle est aujourd’hui. En effet, elle est existante depuis la première guerre mondiale et si elle est détruite, tous les souvenirs s’envoleront avec elle.

Sans vouloir jouer les rabat-joie, il me semble, que le club de pétanque y a élu domicile pour ses entraînements et ses concours. De plus, les marchés aux puces, les braderies et autres manifestations s’installent toujours à cet emplacement.

Dernière chose et pas des moindres, les arbres reflètent les souvenirs de jeunesse des léiloonois. La plupart des gens d’ici a laissé trace de leurs amours. Je me permets d’insister sur la mémoire émotionnelle que cela représente. Je ne suis pas engagé en politique, mais, en tant que citoyen, il me semble important de garder l’histoire de notre ville.

Mr le maire, j’ai toujours résidé sur la commune de la maternelle à mon magasin de photographie. Je paie de lourds impôts pour améliorer la ville, pas pour la détruire. J’estime que le budget prévu pour ces travaux serait plus utile à la rénovation de nos deux établissements scolaires. L’avenir de nos jeunes est, à mon sens, plus important que d’anéantir un passé cher aux cœurs des habitants.

Vous trouverez ci-joints des clichés que je me suis permis de prendre, mais le premier est le plus parlant pour tout le monde. Regardez- bien cette photo, vous remarquerez que le cœur gravé sur l’arbre au premier plan porte les initiales de votre fils et de votre belle fille. Nous avions, à peine quinze ans quand nous y déposions nos preuve d’amour.

Monsieur le maire, la majorité des habitants de la commune, a signé avec moi, la pétition, ci-jointe. D’autres vous parviendront par la suite.

Veuillez agréer, Monsieur le Maire, mes salutations les plus dévouées.

Brice HABOUK

 

une-photo-quelques-mots1

Publicités
Cet article, publié dans Mon carnet, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

30 commentaires pour Un villageois mécontent

  1. Leana Gey dit :

    très original ce point de vue, j’aime beaucoup !

    J'aime

  2. Un angle original et qui fait sourire.

    J'aime

  3. monesille dit :

    J’adore l’originalité de ce texte et la signature !

    J'aime

  4. titine75 dit :

    Je suis d’accord pour signer ta pétition ! Excellente idée !

    J'aime

  5. trezjosette2 dit :

    bravo pour cette missive très originale… la disparition de nos lieux de souvenirs est toujours pesantes !

    J'aime

  6. Stephie dit :

    Génial ! Et j’adore la signature 😉

    J'aime

  7. Débora Anton dit :

    Voilà une missive qui m’a fait sourire. Un sujet en plein coeur de l’actualité. Merci

    J'aime

  8. si vrai… dans mon village ce sont les platanes et leurs mémoires qui ont disparu. Trop tard, sinon j’aurais envoyé votre lettre à Madame le Maire

    J'aime

  9. Joli, le clin d’œil du nom et de l’adresse 🙂

    Et comme tout le monde, bravo pour l’originalité de ton angle !

    J'aime

  10. Jul dit :

    Ah je signe tout de suite 😉 Tu as eu une belle idée !

    J'aime

  11. sarah dit :

    Très original! J’aime beaucoup l’idée! Et la signature aussi!

    J'aime

  12. myrtille dit :

    bravo fallait y penser !!!
    c’est extra !!!

    J'aime

  13. camoccupe dit :

    Un angle inattendu! J’aime la touche d’humour!
    En retournant dans le quartier où j’avais grandi, j’ai découvert que les arbres dans lesquels je montais me cacher et jouer avaient été coupés! Quelle tristesse!

    J'aime

  14. Oh j’adore ce texte ! Quelle bonne idée… 😉

    J'aime

    • Kentin Spark dit :

      Je viens de lire votre télégramme, déposé sur mon bureau par ma secrétaire. En tant que Maire, je peux ainsi vous dire que les bonnes idées ne viennent pas forcément des hommes les plus importants, lol. Je vous en remercie.

      J'aime

  15. Bravo pour ce point de vue super original 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s